Une rencontre inattendue avec une fille d'un ancien groupe tribal au Vietnam a conduit à la traduction et au partage des ressources de l'Union des Écritures parmi des centaines d'enfants de villages de montagne isolés.

La directrice nationale de l'Union des Écritures dans le sud du Vietnam, Esther, a déclaré qu'ils avaient été mis en contact avec une fille appelée Nhung, qui est de la tribu H'Mong. Il y a aujourd'hui environ un million de H'Mong au Vietnam, vivant principalement dans les régions montagneuses le long des frontières nord.

Elle a dit: «H'Mong a la plus grande population de groupes ethniques, non seulement au Vietnam, mais aussi dans d'autres pays. Grâce à Nhung, nos ressources de l'Union des Écritures ont été apportées à son village et à tous les villages où ils organisent des activités pour enfants. En partenariat avec nous, ils ont formé des centaines d'enseignants chaque année et ont également traduit nos livres et nos chansons - imprimant des ressources et des messages musicaux en H'Mong! Nous ne pouvons pas être assez reconnaissants.

Esther a déclaré qu'ils n'avaient jamais imaginé que leur rencontre avec Nhung serait la clé pour ouvrir des portes pour bénir des milliers d'enfants dans les villages H'Mong. «Nous sommes reconnaissants à Dieu d'avoir ses enfants partout pour ses besoins en ces années difficiles mais passionnantes. Nous prions pour que ces fruits nous encouragent tous alors que nous nous joignons à l'œuvre de Dieu de différentes manières et à différents endroits à travers le monde.